Pourquoi les fraudeurs vont cibler les professionnels de l’immobilier?

  • Profit mirobolant pour les fraudeurs
  • L’appât du gain et la cupidité de certains professionnels
  • Le manque d’expérience ou de discernement
  • La croyance d’être à l’abri de ce type de crimes
  • La naïveté, l’imprudence, l’ignorance
  • Seulement 1 victime sur 10 va porter plainte
  • C’est le droit de pratique et la réputation du membres qui est en jeu et non celle du fraudeur
  • Les moyens d’enquête policière sont limités
  • Pour utiliser leur crédibilité à leur détriment
  • Rendre le professionnel complice pour l’incriminer
  • Pour des fraudes par forclusion
  • Pour des fraudes immobilières axées sur le transfert de titres
  • Seulement 1 victime sur 10 va porter plainte
  • Le fraudeur bénéficie d’un écran, ne s’expose pas personnellement

Les risques pour un professionnel d’être complice ou victime d’un usurpateur d’identité:

  • Perte de sa réputation dans le milieu
  • Risque médiatique, journaux, télévision, web
  • Augmentation du coût d’assurance responsabilité
  • Perte de son droit de pratique
  • Perte monétaire

 

Le Bureau Canadien du Crédit offre régulièrement des formations pour comprendre comment les fraudeurs fonctionnent et quoi faire pour les contrer.

Consultez l’horaire pour vous inscrire à l’une de nos prochaines formations