Loin de faire l’oiseau de malheur et de vous apeurer, mon intention, en cette période difficile que nous traversons avec le COVID-19, est de vous mettre en garde d’un autre genre de virus qui menace notre société. Puisque vous serez prochainement la cible de fraudeurs très intelligents, qui sauront bien vous surprendre par la candeur de leurs stratagèmes, vous devez être préparé.

Dans un premier temps, il faut bien savoir à quoi nous aurons affaires. Considérant les 8 millions de personnes au Québec qui ont fait l’objet d’un vol de données dans la dernière année et la libre circulations de ces données sur le Dark Web, fort est à parier que la tentation des fraudeurs sera grande de rentabiliser maintenant leur investissement.

Si vous ne le saviez pas, un profil d’identité usurpé contenant tous vos renseignements personnels et bancaires, ainsi que votre dossier de crédit, se vend sur les petites annonces du Dark Web entre huit et quinze dollars l’unité. Selon les statistiques du marché, chaque dollar investi dans ce type de crime en rapporte mille au fraudeur. Juste au Canada en 2019, nous estimons que la fraude d’identité représente une industrie de 2 milliards par année pour ces génies du crime. Derrière ce type de fraude d’identité se cache notamment des individus, des entreprises, le crime organisé, mais aussi des organisations terroristes qui financent l’achat d’armement pour leurs activités liées au terrorisme.

Le modus operandi des fraudeurs se caractérise par la capacité à trouver une faille dans un système et ensuite de l’exploiter. Pour ce faire, ils recrutent une équipe spécialisée et mettent en action leur plan machiavélique pour déjouer le système, exploiter la faille et encaisser les profits.

Les personnes visées par les fraudeurs seront celles qui seront le plus vulnérables, c’est-à-dire les personnes à court d’argent, les personnes malades, les petites et moyennes entreprises en situation précaire, les personnes en mode panique et les aînées.

À titre préventif, nous avons pensé vous prévenir sur les différents stratagèmes qui pourraient être utilisés par les fraudeurs pour vous extorquer:

 

Un faux virement Interac provenant du gouvernement

Suite à l’aide financière proposée par nos gouvernements face à la situation en lien avec le Coronavirus, vous pourriez recevoir un faux virement Interac de 573$. Les gouvernements n’utilisent pas ce mode de paiement pour effectuer des remboursements aux contribuables. L’objectif des fraudeurs est de recueillir vos informations bancaires pour ensuite effectuer une ponction dans votre compte bancaire à votre insu.

 

Programme d’aide aux propriétaires de maison en difficulté

Ce type de fraude, très courante, peut s’opérer à partir des réseaux sociaux. Une demande d’aide en ligne apparaîtra sur votre fil de nouvelle et vous pourriez être tenté d’y adhérer. L’objectif des fraudeurs est soit de vous charger des frais pour l’étude du dossier, soit de voler vos données personnelles, ou soit vous faire un prêt assorti d’une garantie hypothécaire à petit taux d’intérêt pour remédier à vos problèmes financiers.

Une fois la transaction pour le prêt hypothécaire de deuxième rang finalisée chez le notaire, le fraudeur, par des moyens ingénieux et des clauses abusives inséré dans le contrat de prêt, créera une situation qui vous mettra en défaut sur le prêt, de sorte à vous expédier une requête de préavis d’exercice d’un droit hypothécaire, couramment appelé « Avis de 60 jours ». Ce type de fraude, mieux connue sous la dénomination de fraude en forclusion, vise les propriétés avec une forte valeur assortie d’une petite hypothèque et dont le propriétaire a un dossier de crédit mal-en-point.

La suite se solde par de l’intimidation et des menaces dont vous ferez l’objet afin de vous contraindre à remettre vos clés au prêteur (fraudeur) sous prétexte que vous serai expulsé dans les dix prochains jours.

 

Les pardons de dettes

Devant la situation financière précaire des consommateurs, certaines entreprises vont profiter de l’occasion pour offrir des programmes de pardon de dettes. Certains fraudeurs vont tenter par le biais de ces programmes de proposer des prêts ou bien d’offrir de négocier vos dettes auprès de vos créanciers, moyennant contribution. Dans certain cas, l’objectif visé par les fraudeurs est de prendre possession de vos actifs et de vos avoirs financiers. Sachez que les organismes autorisés par la loi d’agir auprès de vos créanciers sont les syndics autorisés en insolvabilités ou les entreprises de service de règlement de la dette détenant un permis auprès de l’Office de la Protection du Consommateur. Soyez méfiant et consulter différents intervenants du milieu pour avoir différents avis.

 

Une page web d’aide aux entreprises

Vous pourriez voir de faux sites web du gouvernement dans lesquels une offre d’aide financière aux entreprises serait proposée. Les fraudeurs vont vous demander de compléter une demande de crédit ou d’aide financière dans laquelle des frais pour obtenir votre prêt pourraient vous être exigés.

 

Un appel de la santé publique demandant des frais pour un test de dépistage à domicile du COVID 19

Vous pourriez recevoir un appel de fraudeurs se faisant passer pour le Ministère de la santé publique ou de votre CLSC local vous demandant un paiement d’avance payable par carte de crédit pour un test de dépistage qui sera fait à domicile. Certaines personnes vulnérables et inquiètes d’être contaminées pourraient se faire prendre et se faire arnaquer. Malheureusement personne ne passera chez vous et votre carte de crédit aura fait l’objet de plusieurs retraits non-autorisés. Il est aussi possible que d’autres moyens de paiements soient utilisés par les fraudeurs.

 

Fraude en lien avec la commercialisation d’un vaccin ou autres

Les fraudeurs vont vous approcher par le biais de l’une de vos connaissances. Ils vous parleront d’une opportunité privilégiée dont seuls quelques initiés pourront profiter. Vous serez appelé à investir dans une entreprise liée au développement ou la distribution d’un vaccin contre le COVID-19. Il se peut que se soit aussi pour une entreprise qui offrent un produit en forte demande et que le rendement promis sera au rendez-vous. Soyez assuré que ces entreprises soit conforme auprès de l’AMF et, si vous avez des doutes, faites appel à un expert pour vous conseiller. Si cela est trop beau pour être vrai, c’est que cela n’est effectivement pas vrai.

 

Des sites d’annonces de vente de produit en demande

Attention! Des fraudeurs annoncent des produits en vente sur le web que vous ne recevrez jamais sous prétexte qu’ils sont en rupture de stock. Par exemple des lingettes désinfectantes, du papier hygiénique et même des produits de nettoyage.

 

Des organismes qui sollicitent des dons

Vous pourriez recevoir des appels d’organismes bidon qui recueillent des dons de charité pour des tiers ou pour la Croix-Rouge, par exemple. Soyez vigilant et demander à rappeler la personne qui vous appelle, car les fraudeurs utilisent des applications avec lesquelles ils peuvent déguiser leur numéro de téléphone et se faire passer pour des institutions reconnues.

 

Avis d’arrestation d’un membre de votre famille coincé à l’extérieur du pays par les services d’immigration

Si un membre de votre famille est à l’extérieur du pays et que les fraudeurs en ont connaissance, ils pourraient vous contacter et vous demander des frais pour permettre aux membres de votre famille de quitter le pays. Ce type de fraude se fait souvent à l’insu de la personne concernée. Les fraudeurs vont simplement suivre l’histoire de la personne sur les réseaux sociaux pour ensuite escroquer un membre de sa famille. Il pourrait aussi s’agir d’une demande de rançon envers un membre de votre famille ou de l’un de vos employés.

 


 

Si vous êtes l’objet d’un stratagème de fraude, nous vous invitons à communiquer avec le Centre Antifraude du Canada et à rapporter l’incident au 1-888-495-8501. Si vous êtes victime d’une fraude, portez plainte auprès de votre service de Police municipal ou régional.

Si vous désirez de l’assistance pour restaurer votre identité, le BUCC est là pour vous aider avec un service clé en main. N’hésitez pas à nous contacter au 1-888-401-3781 extension 5104